gonfaron_20ecusson

                                     Autrefois, la colline sur laquelle est bâti le vieux village et au sommet de laquelle s'élevait une chapelle antérieure à la chapelle actuelle, était beaucoup plus élevée qu'aujourd'hui.

                                     En 1645, le jour de la fête de Saint-Quinis, on fit à travers le pays une procession et on invita les habitants à nettoyer le devant de leur porte pour laisser passer, le long des rues en pentes et très étroites, la Statue du Saint et son cortège.

                                     Un Gonfaronnais de mauvais caractère déclara qu'il ne nettoierait pas et que si le Saint voulait passer, il n'avait qu'à "voler" par dessus le tas d'ordures !

                                     A quelque temps de là, il monta lui-même sur son âne au sommet  de la colline, l'âne glissa sur la roubine qui s'effritait et dégringola avec son maître jusqu'au fond du ravin. Les Gonfaronnais virent dans cet incident une vengeance du Saint et s'écrièrent : "Saint-Quinis l'a puni, il a "volé" avec son âne !

                                     Et de là est né le dicton que les ânes de Gonfaron volent du sommet de la chapelle de Saint-Quinis.

lolita_ane_aurelien_michel